Menu

0

€0.00

VEHICULE DE DEBARQUEMENT AMPHIBIE US LVT-4 « BUFFALO »

Description

Le Water Buffalo est introduit dans le corps des Marines à la fin de 1940. Dérivé d’un tracteur amphibie civil initialement conçu pour des opérations de secours en zone marécageuse, il va d’abord rester cantonné à un rôle de soutien logistique jusqu’en 1942. A cette époque, les premières opérations amphibies lancées dans le Pacifique firent apparaître le besoin d’un engin de débarquement capable de franchir les barrières de corail entourant les atolls.
Le Water Buffalo, désigné officiellement LVT (Landing Vehicle Tracked) devint le principal moyen de débarquement de l’infanterie.
Plusieurs variantes ont été développées pour améliorer les capacités de l’engin et l’adapter aux contraintes sévères d’utilisation. La disposition initiale de la soute en position centrale fut modifiée pour aménager un vaste espace à l’arrière avec accès par une rampe rabattable.
Cette version reçut le nom de LVT 4 et fut la plus répandue de toutes avec 8 438 exemplaires construits contre 1 225 LVT 1 et 3 143 LVT 3. La propulsion dans l’eau était assurée par le mouvement des chenilles, dont les patins étaient moulés en formes de godets. L’inconvénient de ces patins était une usure très rapide sur sol dur. (Echelle : 1/35e)

Marques :
Echelle :
Autres
Ref:
AF35205
Catégorie:
Voir les détails

Stock

RUPTURE DE STOCK

Quantité

- +

Description

Le Water Buffalo est introduit dans le corps des Marines à la fin de 1940. Dérivé d’un tracteur amphibie civil initialement conçu pour des opérations de secours en zone marécageuse, il va d’abord rester cantonné à un rôle de soutien logistique jusqu’en 1942. A cette époque, les premières opérations amphibies lancées dans le Pacifique firent apparaître le besoin d’un engin de débarquement capable de franchir les barrières de corail entourant les atolls.
Le Water Buffalo, désigné officiellement LVT (Landing Vehicle Tracked) devint le principal moyen de débarquement de l’infanterie.
Plusieurs variantes ont été développées pour améliorer les capacités de l’engin et l’adapter aux contraintes sévères d’utilisation. La disposition initiale de la soute en position centrale fut modifiée pour aménager un vaste espace à l’arrière avec accès par une rampe rabattable.
Cette version reçut le nom de LVT 4 et fut la plus répandue de toutes avec 8 438 exemplaires construits contre 1 225 LVT 1 et 3 143 LVT 3. La propulsion dans l’eau était assurée par le mouvement des chenilles, dont les patins étaient moulés en formes de godets. L’inconvénient de ces patins était une usure très rapide sur sol dur. (Echelle : 1/35e)

Brand

Brand

AFV CLUB