Menu

0

€0.00

CANON ANTI-CHARS US M1 57MM (début de production) SUR CHASSIS M1A3

Description

Au printemps 1943, après l’expérience de la guerre du désert, l’infanterie de l’U.S. Army reconnut le besoin d’un canon anti-char plus lourd que le M3 37 mm. Selon sa Table of Organization and Equipment (TO&E) du 26 mai 1943, les compagnies anti-char de ses régiments devaient comporter 9 canon de 57 mm et chaque bataillon avait un peloton antichar de 3 canons, ce qui donnait un total de 18 canons par régiment. Ceux-ci étaient tractés par des camions Dodge WC-62 / WC-63 6×6. À la mi-1944 le M1 était devenu le canon anti-char standard de l’infanterie américaine sur le front de l’ouest et dépassait le M3 en Italie.
Comme cette utilisation n’avait pas été prévue, la seule munition disponible à la mi-1943 était l’obus anti-blindage standard (AP). Les obus à haut pouvoir explosif (HE) n’atteignirent le champ de bataille qu’après la bataille de Normandie (les unités américaines purent parfois en obtenir en quantité limitée auprès de l’armée britannique) et les obus à balles ne furent disponibles qu’en petite quantité, ce qui limita l’efficacité du QF 6 pdr comme support d’infanterie.
Le commandement aérien avaient rejeté le M1 à l’été 1943, le déclarant impropre au transport aérien et son TO&E de février 1944 prévoyait que les divisions aéroportées étaient toujours équipées de leurs canons M3 37 mm. Néanmoins, la 82e et la 101e division aéroportée furent rééquipées de QF 6 pdr Mk III (24 par bataillon AA, et 9 dans le régiment d’infanterie de planeur) pour le débarquement de Normandie. Ils furent ensuite officiellement introduits dans le TO&E en décembre 1944. Selon la nouvelle organisation, chaque division recevait 50 exemplaires : 8 dans l’artillerie, 24 dans le bataillon AA, et 18 dans le régiment d’infanterie de planeur ; les régiments de parachutistes n’avaient pas de canon anti-char. Les canons britanniques étaient simplement appelés 57 mm guns.
Le M1 fut retiré du service aux États-Unis peu après la fin de la guerre. 5 X figurines d’artilleurs US sont inclues dans le kit. (Echelle : 1/35e)

Marques :
Echelle :
Autres
Ref:
RIICH35019
Catégorie:
Voir les détails

Stock

EN STOCK

Quantité

- +

DESTOCKAGE

Description

Au printemps 1943, après l’expérience de la guerre du désert, l’infanterie de l’U.S. Army reconnut le besoin d’un canon anti-char plus lourd que le M3 37 mm. Selon sa Table of Organization and Equipment (TO&E) du 26 mai 1943, les compagnies anti-char de ses régiments devaient comporter 9 canon de 57 mm et chaque bataillon avait un peloton antichar de 3 canons, ce qui donnait un total de 18 canons par régiment. Ceux-ci étaient tractés par des camions Dodge WC-62 / WC-63 6×6. À la mi-1944 le M1 était devenu le canon anti-char standard de l’infanterie américaine sur le front de l’ouest et dépassait le M3 en Italie.
Comme cette utilisation n’avait pas été prévue, la seule munition disponible à la mi-1943 était l’obus anti-blindage standard (AP). Les obus à haut pouvoir explosif (HE) n’atteignirent le champ de bataille qu’après la bataille de Normandie (les unités américaines purent parfois en obtenir en quantité limitée auprès de l’armée britannique) et les obus à balles ne furent disponibles qu’en petite quantité, ce qui limita l’efficacité du QF 6 pdr comme support d’infanterie.
Le commandement aérien avaient rejeté le M1 à l’été 1943, le déclarant impropre au transport aérien et son TO&E de février 1944 prévoyait que les divisions aéroportées étaient toujours équipées de leurs canons M3 37 mm. Néanmoins, la 82e et la 101e division aéroportée furent rééquipées de QF 6 pdr Mk III (24 par bataillon AA, et 9 dans le régiment d’infanterie de planeur) pour le débarquement de Normandie. Ils furent ensuite officiellement introduits dans le TO&E en décembre 1944. Selon la nouvelle organisation, chaque division recevait 50 exemplaires : 8 dans l’artillerie, 24 dans le bataillon AA, et 18 dans le régiment d’infanterie de planeur ; les régiments de parachutistes n’avaient pas de canon anti-char. Les canons britanniques étaient simplement appelés 57 mm guns.
Le M1 fut retiré du service aux États-Unis peu après la fin de la guerre. 5 X figurines d’artilleurs US sont inclues dans le kit. (Echelle : 1/35e)

Brand

Brand

RIICH MODELS