Menu

0

€0.00

HMS PEGASUS – 1793

Description

HMS Pegasus était un navire de la classe Entreprise au sixième rang, arme de 28 canons. Cette frégate fut lancée en 1779 à Deptford et vendue en 1816. Le Pegasus a eu une carrière relativement sans incident et est peut-être mieux connu par le fait que son capitaine de 1786 à 1789 était le prince William Henry, le futur roi William IV. En 1811, le Pegasus resta au port à Chatham.
Le Pegasus était commandé en Mai 1779 par le capitaine John Bazely et attaché à la flotte de Lord George Rodney lors de l’opération de libération au Siège de Gibraltar. Il a donc participé aux deux actions de Rodney lors de la campagne pour sauver la forteresse, en participant à la saisie d’un convoi d’armements espagnols au cap Finistere le 8 janvier 1780 et se battant ensuite à la bataille du Cap St Vincent huit jours plus tard. Le Pegasus a continué avec Rodney à Gibraltar et ensuite aux Antilles où il a participé à la bataille de la Martinique en avril 1780.
Le 14 juillet 1793, le Pegasus se trouvait avec la flotte du canal de Ste Hélène. Le 18 juillet, il était à l’ouest de l’île Scilly. Le 31 juillet, il a brièvement aperçu mais n’a pas pu bloquer la flotte française, il s’est alors tourné vers Torbay le 10 août. Treize jours plus tard, il était avec la flotte de la Manche, escortant les navire de commerce de Terre-Neuve et les convois de l’Océan Indien de l’Ouest alors qu’ils étaient dans les eaux territoriales. Le 23 octobre, il naviguait à la recherche de la flotte française. Le 18 novembre, il participa à une brève escarmouche avec un escadron français; À la mi-décembre, la flotte était revenue à Spithead.
En 1800, sous le commadement du capitaine John Pengelly, le Pegasus chargé de troupes d’invasion participa à la campagne d’Egypte. Entre le 8 Mars et le 2 septembre 1801 le Pegasus a participé au siège d’Alexandrie. Du fait de la participation du Pegasus lors de la campagne égyptienne au sein de la marine, ses officiers et l’équipage ont inscrit le mot « Egyote » sur le fermoir de la Médaille du Service général de la marine que l’Amirauté a autorisé en 1850.
ATTENTION!!! Ce kit ne contient pas de traduction en Français de la notice de montage. (Echelle : 1/64e)

Marques :
Echelle :
Autres
Ref:
A1300/05
Catégorie:
Voir les détails

Stock

RUPTURE DE STOCK

Quantité

- +

Description

HMS Pegasus était un navire de la classe Entreprise au sixième rang, arme de 28 canons. Cette frégate fut lancée en 1779 à Deptford et vendue en 1816. Le Pegasus a eu une carrière relativement sans incident et est peut-être mieux connu par le fait que son capitaine de 1786 à 1789 était le prince William Henry, le futur roi William IV. En 1811, le Pegasus resta au port à Chatham.
Le Pegasus était commandé en Mai 1779 par le capitaine John Bazely et attaché à la flotte de Lord George Rodney lors de l’opération de libération au Siège de Gibraltar. Il a donc participé aux deux actions de Rodney lors de la campagne pour sauver la forteresse, en participant à la saisie d’un convoi d’armements espagnols au cap Finistere le 8 janvier 1780 et se battant ensuite à la bataille du Cap St Vincent huit jours plus tard. Le Pegasus a continué avec Rodney à Gibraltar et ensuite aux Antilles où il a participé à la bataille de la Martinique en avril 1780.
Le 14 juillet 1793, le Pegasus se trouvait avec la flotte du canal de Ste Hélène. Le 18 juillet, il était à l’ouest de l’île Scilly. Le 31 juillet, il a brièvement aperçu mais n’a pas pu bloquer la flotte française, il s’est alors tourné vers Torbay le 10 août. Treize jours plus tard, il était avec la flotte de la Manche, escortant les navire de commerce de Terre-Neuve et les convois de l’Océan Indien de l’Ouest alors qu’ils étaient dans les eaux territoriales. Le 23 octobre, il naviguait à la recherche de la flotte française. Le 18 novembre, il participa à une brève escarmouche avec un escadron français; À la mi-décembre, la flotte était revenue à Spithead.
En 1800, sous le commadement du capitaine John Pengelly, le Pegasus chargé de troupes d’invasion participa à la campagne d’Egypte. Entre le 8 Mars et le 2 septembre 1801 le Pegasus a participé au siège d’Alexandrie. Du fait de la participation du Pegasus lors de la campagne égyptienne au sein de la marine, ses officiers et l’équipage ont inscrit le mot « Egyote » sur le fermoir de la Médaille du Service général de la marine que l’Amirauté a autorisé en 1850.
ATTENTION!!! Ce kit ne contient pas de traduction en Français de la notice de montage. (Echelle : 1/64e)

Brand

Brand

AMATI